Record de production

 

menu
Accueil
1950-1955 : prototypes
Le choix du site
La construction
L'accès au site
L'implantation du site
L'équipe
Caractéristiques techniques
L'éolienne commentée
Vues de l'éolienne
Gros plans sur l'éolienne
La station de mesures
Le basculement de l'éolienne
1959 : Record de production
Démontage du générateur
Quelques chiffres
Documentation
1966 : le ferraillage
Que reste-t-il de l'éolienne ?
Eoliennes de grande puissance
Où sont les archives ?
Lucien Romani
L. Romani et l'O.N.E.R.A.
L'éolienne et la N.A.S.A.
Remerciements
Quelques liens éoliens
Mentions légales
Carte du site
Qui suis-je ?

Rapporter un bug, un lien mort ou autre chose...
mail
favoris

L'éolienne de Nogent-le-Roi était une éolienne expérimentale destinée à tester des concepts en vraie grandeur et la production massive d'électricité n'était pas son premier objectif.

Elle a fonctionné du 15 mars 1958 au 12 avril 1962. Elle a produit 220 540 kW sur cette période. Ce prototype a eu un fonctionnement régulier avec des vents supérieurs à 17 m/s. Le 30 août 1960, elle passe en quelques secondes de 300 KWà 900 kW.

Elle a cependant dépassé de presque du double sa puissance nominale (650 kWh) en atteignant, un jour de fort vent, un pic de 1 025 kW(le 27 octobre 1959 vers 11h15). La production totale sur douze heures a été de 10 Mégawatts ce jour-là. Cet exploit a gravement endommagé la machine, abîmant sérieusement le générateur et l'embrayage. Il fallut les démonter et la machine fût arrêtée durant 3 mois.

Eolienne_039_01.png
Le record du 27/10/1959

Le courant de 3 000 volts produit par le générateur était élevé à 15 000 volts avant d'être envoyé sur une ligne haute tension provisoire le long de la D 148. Cette ligne se divisait ensuite en deux branches à hauteur du Chemin de Chandres :

  1. Une était constituée par une ligne EDF qui alimentait la sous-station électrique de la SNCF à Maintenon. Habituellement, la production de l'éolienne était évacuée par cette ligne vers le réseau ferré.

  2. Une seconde branche descendait vers Nogent-le-Roi le long du mur du château.

Un inverseur aérien à commande manuelle permettait d'envoyer la production électrique vers la ville. Cette opération n'a eu lieu qu'une seule fois mais les nogentais n'ont jamais su qu'un jour, leur ville avait été alimentée, en partie, par l'énergie du vent.


Dernière mise à jour : 16-Mar-2013 13h34 CET

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page