L'équipe

 

menu
Accueil
1950-1955 : prototypes
Le choix du site
La construction
L'accès au site
L'implantation du site
L'équipe
Caractéristiques techniques
L'éolienne commentée
Vues de l'éolienne
Gros plans sur l'éolienne
La station de mesures
Le basculement de l'éolienne
1959 : Record de production
Démontage du générateur
Quelques chiffres
Documentation
1966 : le ferraillage
Que reste-t-il de l'éolienne ?
Eoliennes de grande puissance
Où sont les archives ?
Lucien Romani
L. Romani et l'O.N.E.R.A.
L'éolienne et la N.A.S.A.
Remerciements
Quelques liens éoliens
Mentions légales
Carte du site
Qui suis-je ?

Rapporter un bug, un lien mort ou autre chose...
mail
favoris

Sur le site, l'équipe permanente du BEST chargée du fonctionnement de l'éolienne était constituée de sept personnes et deux gardiens (avec leurs chiens) dirigées par Pierre Jean Cavey (de Janvier 1956 à avril 1960) puis par Marc Leguilllette (de mai 1960 à 1963).

Du coté d'EDF, la « division énergie du vent » était constituée de sept à huit personnes. Son Directeur était André Argan (Ingénieur ECP), chef de division, qui suivait directement les travaux de Nogent-le-Roi. Il était assité de Georges Vallée (ing ESE) ingénieur chercheur plus spécialement chargé des éoliennes Neyrpic-Sogréah de Saint-Rémy des Landes dans la Manche, de Georges Rauline  (ing EDF) auteur du rapport traduit par la NASA et de Mr Lacam (ing EDF) chargé de Nogent le Roi. Mme Billet était la secrétaire. Il y avait également trois agents techniques Mrs Lallemant et Contant ainsi que Mr Guidal à Saint-Rémy des Landes (50) . Mr Pierre Ailleret ,Directeur des Etudes et Recherches EDF, était le Maitre d'oeùvre. La Division Energie du Vent  était rattachée au Service des Etudes et Recherches Hydrauliques des Etudes et Recherches EDF (Chef de Service : Mr Gaston Réméniéras ).

Du coté BEST, il y avait Monsieur Sautereau (Ingénieur Arts et Métiers) pour la partie mécanique, Monsieur Séger (Ingénieur IEG) pour le volet électrique et un ingénieur en aéronautique pour le volet aérodynamisme à quoi s'ajoutaient des techniciens tous situés à Paris.

 

Eolienne_041_01.png

De gauche à droite :
Debouts : MM. P. Debruyne (BEST), Lemarec, Pierre Jean Cavey, Jean Paillet, Fougères (Electro-France).
Agenouillés : MM. J. Lugand, Lugand (frère du précédent), et Cherdlé.
Absents : Mr. Géraud (retraité EDF local) ainsi que les deux gardiens.
Comme ces essais eurent lieu durant la guerre d'Algérie, EDF et le BEST redoutaient un attentat contre l'éolinenne.
Les gardiens étaient armés d'une carbine 22 LR et mon père avait un permis de détention d'arme pour un 7.65 mm.
 

Eolienne_041_02.png
Les mêmes.
Les photographies sont prises devant la station de recherche.

 
Eolienne_018_02.png
Pierre Jean Cavey (bottes) et Mr. Fougères (Electro-France), masqué par son chapeau.
 
Eolienne_018_01.png
.
Eolienne_019_01.png
Pierre Jean Cavey a 36 ans sur ces photos (1958) et son inséparable pipe au bec.
 
Eolienne_064_01.png Eolienne_063_01.png

L'embauche de mon père par le BEST lui permit d'acheter notre première voiture : une Renault 4 chevaux (berline type R1062 - modèle 1952 avec le klaxon à gauche et un feu antibrouillard à droite) immatriculée 9822 AS 78 et achetée d'occasion 3 000 anciens francs en avril 1955 (soit 4 € d'aujourd'hui). Sur la photo de droite on voit le chemin des poids lourds qui avait été renforcé par des plaques en acier agrafables. Ce type de plaque avait été importé en Europe (et dans le Pacifique) par les alliés pour construire des aérodromes provisoires durant la seconde guerre mondiale.

Sur la photo de gauche Mr Lemarec (béret) et sur celle de droite Mr Da Silva (blouson), tous deux du BEST.

(Cliquez sur les photos pour les voir à leur taille réelle).

Dernière mise à jour : 09-Dec-2015 02h09 CET

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page