La construction

 

menu
Accueil
1950-1955 : prototypes
Le choix du site
La construction
L'accès au site
L'implantation du site
L'équipe
Caractéristiques techniques
L'éolienne commentée
Vues de l'éolienne
Gros plans sur l'éolienne
La station de mesures
Le basculement de l'éolienne
1959 : Record de production
Démontage du générateur
Quelques chiffres
Documentation
1966 : le ferraillage
Que reste-t-il de l'éolienne ?
Eoliennes de grande puissance
Où sont les archives ?
Lucien Romani
L. Romani et l'O.N.E.R.A.
L'éolienne et la N.A.S.A.
Remerciements
Quelques liens éoliens
Mentions légales
Carte du site
Qui suis-je ?

Rapporter un bug, un lien mort ou autre chose...
mail
favoris

La quasi-totalité des photographies de ce site provient de la collection personnelle de Pierre Jean Cavey. Or, comme cela a été expliqué sur la page des prototypes, après son embauche le 1er janvier 1955, mon père fut d'abord affecté à la gestion de la petite station expérimentale installée sur le terrain de l'Institut Aérotechnique de Saint-Cyr L'Ecole.

Lors de la construction de l'éolienne, du début des travaux de génie civil (décembre 1955) à la mise en place des éléments essentiels (fin 1956), mon père n'effectuait que des déplacements hebdomadaires à Nogent-le-Roi pour se familiariser avec l'engin qu'il était appelé à diriger par la suite. Il ne possède aucune photographie de cette période.

Le montage de l'ensemble nécessita plusieurs basculements successifs destinés à « asseoir » la machine :

Dans un premier temps le tripode fut monté verticalement in-situ par la Société des Monteurs-Levageurs.

  • Un premier basculement du tripode permit d'enfiler le pivot à l'horizontale. L'ensemble tripode-pivot fut alors remis à la verticale.
  • Un deuxième basculement fut nécessaire pour mettre en la nacelle et les équipements les plus lourds (engrenages, générateur, embrayage, frein à disque). La machine fut à nouveau replacée verticalement et les équipements les moins lourds furent grutés éolienne verticale.
  • Un troisième basculement permit d'installer les pales. L'éolienne pouvait entamer ses premiers essais (novembre 1957).
  • Le quatrième basculement eut lieu le 19 juin 1958 pour mettre en place le carénage définitif (été 1958).

Les trois premières photos ne sont pas des originaux mais proviennent des journaux « La République du Centre » et « L'Echo Républicain ». Elles sont de médiocre qualité. L'accès aux originaux et aux photographies non publiées de ces journaux serait bienvenu.

Eolienne_048_01.png
Photo du tripode parue dans l'Echo Républicain daté du 3 octobre 1958 mais prise lors du montage.
(à l'arrière-plan la grue de montage)
Eolienne_048_02.png
Le tripode est terminé; le pivot est en place ainsi que les pales mais la nacelle manque.
Photo du tripode parue dans l'Echo Républicain daté du 3 octobre 1958 mais prise lors du montage.
Eolienne_047_01.png
La nacelle n'est pas encore achevée.
Photo parue dans La République du Centre daté du
3 octobre 1957 mais prise avant le mois d'avril 1957 (date des premiers essais).
Eolienne_017_02.png
Mise en place du carénage (été 1958).
Derrière les grues de la Société des Monteurs-Levageurs, l'abri en tôle ondulée du treuil Nord.
Eolienne_016_03.png
Mise en place du carénage (été 1958)
Au sommet du pivot on voit sa plate-forme supérieure.
Eolienne_016_04.png
Mise en place du carénage (été 1958)
Le cylindre qu'on voit entre la nacelle et le pivot abritait les systèmes hydrauliques commandant l'embrayage, le frein à disque et le verrouillage.
(Cliquez sur les photos pour les voir à leur taille réelle).

Dernière mise à jour : 16-Mar-2013 13h34 CET

Retour en haut de la page
Retour en haut de la page